Vous ressentez des symptômes apparentés à la Covid-19? Cliquez ici avant de vous présenter au Cégep de Sept-Îles.

Transports Canada versera une subvention de près de 500 000 $ au Centre d’expertise ferroviaire RAIL

21 mai 2021
MENTION DE SOURCE : CÉGEP DE SEPT-ÎLES

Le projet d’inspection 3D des voies ferrées avec le camion LRAIL du Cégep de Sept-Îles s’est distingué lors de l’appel du Programme d’amélioration de la sécurité ferroviaire (PASF) de Transports Canada. Puisqu’il s’est hissé parmi les projets financés, le Cégep de Sept-Îles recevra une subvention de 498 250 $ sur deux ans. L’objectif du programme PASF est d’améliorer la sécurité ferroviaire et de réduire les blessures et décès associés au transport ferroviaire à travers le Canada.

Plus précisément, ce programme de financement fédéral vise à accroître la sécurité aux passages à niveau et le long des voies ferrées ainsi qu’à augmenter la confiance de la population à l’égard du réseau de transport ferroviaire canadien. L’approche offerte par le PASF est complète et se subdivise en deux volets principaux : le volet éducation et sensibilisation de la population, puis le volet infrastructure, technologie et recherche.

Un projet qui favorise la sécurité ferroviaire

Le projet LRAIL est basé sur la technologie québécoise de caméras laser LCMS de l’entreprise Pavemetrics. Ces caméras permettent l’inspection de plusieurs paramètres des voies ferrées à un coût raisonnable et à une vitesse plus élevée que les équipements actuels.

Le financement offert par Transports Canada sera notamment utilisé pour faciliter l’interprétation des données fournies par les caméras grâce à la création d’un logiciel de traitement et de visualisation des données. Concrètement, ce logiciel permettra d’étudier la progression des défauts présents sur les rails afin de planifier les travaux de maintenance de façon préventive plutôt qu’en urgence. Il s’agit d’une excellente opportunité pour réduire le nombre de déraillements et pour assurer des transports ferroviaires plus fiables et sécuritaires.

Ce projet du Centre d’expertise ferroviaire RAIL et de sa Chaire de recherche industrielle du CRSNG en exploitation et maintenance ferroviaire sera réalisé en partenariat avec le Conseil national de recherches Canada (CNRC), ArcelorMittal, QNS&L, Transport ferroviaire Tshiuetin, la Société du port ferroviaire de Baie-Comeau, VIA Rail et Pavemetrics.

Citations

« Le soutien à des initiatives telles que des projets de recherche ou la conception de technologies est une composante importante de l’approche globale du gouvernement qui vise à réduire le nombre d’incidents et à améliorer la sécurité des membres des communautés canadiennes lorsqu’ils se trouvent sur les propriétés des compagnies de chemin de fer. »

– Soraya Martinez Ferrada, Secrétaire parlementaire du ministre des Transports

« Nous saluons le leadership du Cégep de Sept-Îles et nous sommes fiers d’avoir été un partenaire des premiers instants dans ses projets de recherche. Les travaux du Centre d’expertise ferroviaire RAIL permettront à la Côte-Nord de rayonner à l’échelle nationale et internationale en démontrant l’expertise pointue qui s’est développée au fil des ans dans notre région. »

– Michael LaBrie, directeur général, ArcelorMittal Infrastructure Canada

« Le Cégep de Sept-Îles est très heureux de pouvoir compter sur un fort appui des exploitants ferroviaires de la région et de l’extérieur de la région. Le soutien supplémentaire de Transports Canada dans nos activités de recherche est également une belle marque de confiance. »

– Luc Faucher, directeur du Centre d’expertise ferroviaire RAIL au Cégep de Sept-Îles

Un leader du milieu ferroviaire

Cette demande de subvention s’inscrit dans les démarches entreprises depuis 2007 par le Cégep pour devenir un leader de l’industrie, démarches qui ont débuté avec le lancement de formations dans le domaine ferroviaire et qui se sont poursuivies avec l’obtention d’une Chaire de recherche du CRSNG en 2013 et le lancement du Centre d’expertise ferroviaire RAIL en 2020.